Paris ville monde

Par Henry Chapier,
Président de la Maison Européenne de la Photographie

De Clichy-sous-Bois, à Mantes-la-Jolie en passant par Versailles ou Châtenay-Malabry, le Mois de la Photo du Grand Paris fait sauter une ceinture trop souvent fantasmée mais bien réelle qu’est le boulevard périphérique.

A l’heure d’un Paris « ville monde » riche des savoirs, des langues et des cultures de ses 11 millions d’habitants, gageons que ce printemps 2017 fera date dans l’histoire du « Mois » grâce à ses découvertes et aux dialogues qu’elles suscitent.

Cette symphonie d’images orchestrée par François Hébel, en collaboration avec les éminents acteurs que compte l’Ile-de-France, permettra aussi de découvrir l’abondance et la grande diversité d’un patrimoine qui s’inscrit sur un même territoire.

Au-delà des artistes sans lesquels cette manifestation ne pourrait exister, c’est aussi l’opportunité de mettre en lumière le talent et le professionnalisme de celles et ceux qui œuvrent tout autant que leurs collègues parisiens pour que la culture photographique reste vivante, accessible et rayonne bien au-delà de nos frontières.

Ouvrez grands les yeux, soyez curieux et surtout n’oubliez pas de traverser le périphérique dans un sens comme dans l’autre. A la différence de l’espace, le temps file à la vitesse de la lumière.

 

Un tournant historique

Par Bruno Julliard, Premier Adjoint à la Maire de Paris

Un nouveau pari

Par Jean-Luc Monterosso, Commissaire Général du Mois de la Photo du Grand Paris

Mois de la Photo du Grand Paris

Par François Hébel, Directeur artistique du Mois de la Photo du Grand Paris